• Gear


    Gear

    Dans de nombreux mangas où les combats sont omniprésents, la caractéristique commune de ces œuvres est l’amélioration des personnages principaux par une évolution de leurs techniques. One Piece connaît ce phénomène, mais il a été accentué lors de la bataille d’Enyes Lobby. 

    A l’origine, Gear 2nd est apparu lors du septième film. Mais Luffy ne semblait pas encore maîtriser totalement sa nouvelle attaque. Les scénaristes ont en effet respecté une des paroles de Luffy lors de son combat contre Blueno : il venait tout juste de la terminer, notamment en analysant les techniques particulières du CP9, les six mouvements du Rokushiki. 



    Au cours de ce combat mémorable, Luffy utilise donc pour la première fois cette attaque à pleine capacité. Le Gear 3rd ne sera utilisé dans un premier temps qu’au moment de détruire la porte blindée menant à Robin, Spandam et Lucci, et face à ce dernier durant leur affrontement. 



    Visuellement, Gear 2nd rend la peau de Luffy rouge. Ce dernier se met à fumer de tout son corps. Par ailleurs, au niveau de ses jambes, il semble a priori que quelque chose à l’intérieur de lui remonte vers son buste. Une fois atteint, Luffy semble encaisser un choc. D’après Lucci, la durée de vie du Mugiwara pourrait diminuer. Notre jeune ami utilise en fait son élasticité au maximum. Il fait donc bouger son sang dans son corps, de bas en haut, et ne meurt pas sous la pression sanguine grâce à ses organes, nerfs, muscles, etc., qui sont aussi élastiques et donc bougent en même temps. Cette technique lui permet ainsi de se déplacer très rapidement, rendant ses attaques, pourtant lentes, extrêmement rapides. Ceci semble être un clin d’œil à Dragon Ball Z, série réalisée par Akira Toriyama, le mentor de maître Oda. En effet, Goku se retrouve rouge à un moment, avec son potentiel offensif démultiplié. Les appellations Gear 2nd et Gear 3rd ont fait peur aux fans qui ne voulaient pas voir une surenchère de pouvoirs et d’attaques comme dans le manga précité. Mais il s’agissait simplement, apparemment, d’un clin d’œil et d’une « trouvaille » de Luffy !

    Gear 3rd est bien différente. Luffy se mort le pouce jusqu’à l’os puis souffle dedans avec l’air de tous ses poumons gonflés à bloc. Ceci à pour effet de faire gonfler son bras et lui donner l’aspect d’un bras de géant. Ainsi, le jeune capitaine fait passer cet air d’un bras à l’autre selon les besoin, mais aussi dans son corps ou dans ses pieds, selon l’attaque lancée. Toutefois, un effet secondaire gênant existe : juste après le temps imparti, Luffy se met à rétrécir pour ressembler à un nain, perdant ainsi toute sa puissance. Lucci faillit le vaincre à ce moment de faiblesse…



    Si Gear 3rd est une technique amusante et bien trouvée de la part d’Oda, il en est autrement du Gear 2nd qui trouve sa source dans un effet spécial du caoutchouc, un peu comme la liquéfaction de l’eau. Cet effet s’appelle la vulcanisation. Il s’agit du procédé utilisé par Luffy pour rendre son corps (intérieur) encore plus élastique, ce qui a pour résultat un échauffement de toute sa masse. Mais pour en apprendre plus, rien de tel qu’un bon lien sur la vulcanisation